Ce qui m’a marqué chez Aimée c’est sa soif, sa détermination et surtout sa docilité devant La parole de Dieu diffusée pendant les cours. Elle est passée d’une femme brisée, remplie d’insécurité à une femme remplie de foi et d’assurance !

Pourquoi je me suis inscrite ?

C’est Dieu qui m’a conduite et qui m’a mis à cœur de suivre cette formation. J’étais fatiguée de ma vie et je n’avais pas un sou.

Dès que je voulu m’inscrire j’ai perdu la petite aide que j’avais mensuellement, pendant 2 ou 3 mois. Du coup pendant la formation il fallait être motivée.

Pour la première fois je n’avais rien à manger sur plusieurs jours et même plus d’électricité. Je m’éclairais avec mon téléphone dont j’économisais la batterie.

J’étais rejetée sans raison et isolée chez moi. J’ai surmonté mon orgueil un ou 2 jours avant la clôture des inscriptions de l’école des passionnés de Dieu et j’ai demandé une inscription gratuite.

Deux choses m’ont aidée durant ce cours : Ma forte motivation et ma soif. Je voulais absolument changer de vie et je ne voulais pas sortir de cette formation comme je suis sortie de multiples assemblées et conférences.

Je ne comptais même plus le nombre de notes prises dans différents cahiers et bloc-notes. J’étais plus motivée qu’au bac. Dieu m’a calmée avec cette parole dans Esaïe 65, 2 : « Comme un jeune homme s’unit à une vierge, Ainsi tes fils s’uniront à toi; Et comme la fiancée fait la joie de son fiancé, Ainsi tu feras la joie de ton Dieu ».

Qu’est ce qui m’a marquée dès le départ ?

Josiane a parlé d’éviter le phénomène de bourrage de crâne pendant l’apprentissage. J’ai compris comment je fonctionnais. Du coup j’ai été délivrée et j’ai désiré être touchée dans mon cœur. Dieu m’a exaucée et depuis je vis la profondeur et la transformation.

Comment j’ai été marquée par les cours ?

Dans le cours 2 sur l’identité j’ai appris que le diable n’est même pas mon vis-à-vis et qu’il est encore moins supérieur à moi. En plus pendant notre challenge 21 jours synchronisés avec Le Saint-Esprit, il y avait un point qui consistait à « maintenir sa position de supériorité spirituelle ». Déclasser le diable m’a libérée.

Je faisais des prières de combat comme une femme qui essaie de tuer une souris dont elle a peur. Je suis consciente qu’il y a bel et bien un combat mais je ne vois plus le diable partout. Je suis plus consciente de Dieu.

Le verset biblique que j’ai redécouvert dans la formation et qui me marque est celui d’Ephésiens 6, 16 : « Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ». Il est puissant !

Un autre : « Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité ».  Colossiens 2, 10

Le Cours 4 m’a instruite sur l’amour passionné que nous devons porter à Dieu et sur l’importance de Lui donner systématiquement la première place au quotidien.

Le Cours 5 (venu après) est Mon 1e enseignement “complet” sur La Personne du Saint Esprit avec en prime l’exercice pratique du Challenge « 21 jours synchronisés avec Le Saint-Esprit ».

J’ai découvert la nécessité d’une communion avec Le Saint Esprit. L’exercice nous rend conscients et nous met juste devant un choix : Mener sa barque seul ou marcher derrière Dieu.

Pendant le cours 8 j’ai été marquée par la vidéo sur le jugement dernier et l’importance de découvrir et accomplir sa destinée pour son salut éternel.

Les bonnes habitudes acquises 

J’ai commencé à me montrer sélective dans l’écoute des enseignements.

J’ai appris à avoir un objectif d’étude et d’approfondissement d’un thème déjà abordé ou alors à être inspirée à étudier un aspect particulier de la foi.

Le fait pour moi d’appliquer la consigne d’écouter des témoignages m’a beaucoup apporté. L’apprenant doit prendre le risque de suivre et appliquer les conseils plutôt que de chercher à comprendre d’abord.

Quand je vois certaines questions posées dans le groupe Facebook de la formation, c’est la pensée qui me vient. L’obéissance, c’est aussi cela : Savoir à qui prêter ses oreilles parce qu’on reçoit de la personne qu’on écoute.

Les fruits de la formation

La crainte de Dieu grandit : J’avais peur de tout et de rien tout le temps. Ce mauvais sentiment m’a quittée. Je souffrais d’un épuisement permanent, aujourd’hui je suis devenue pimpante.

Je comptais pour du beurre, maintenant j’impose le respect.

J’étais sous emprise, facilement malmenée même par des subordonnés, des plus jeunes. N’importe qui pouvait me faire n’importe quoi, aujourd’hui j’ai du répondant.

Je sais confronter s’il le faut. J’étais très blessée et humiliée de ma faiblesse. C’est entre autres ce qui explique que je n’ai pas voulu d’enfant. (Une mère doit pouvoir défendre).

La petite fille abusée par des attouchements que j’étais a été guérie progressivement.

L’année dernière Dieu m’avait parlé clairement à ce sujet. Pour mieux entrer dans cette guérison j’avais fait un cheminement avec une coach chrétienne qui m’avait écoutée sur le sujet et m’avait donné des clés pour marcher concrètement dans ma liberté (Oser dire « Non », arrêter les gens désagréables au premier dérapage…)

Je me souciais du qu’en dira-t-on, maintenant je ne me soucie plus des gens.

Je suis libérée de la confusion mentale, de l’état dépressif.

Issue d’une famille idolâtre je n’ai plus peur des fétiches et des attaques.

Mon Dieu est puissant et fidèle. Il m’a transportée dans Le Royaume du Fils de son amour. Je me vois comme une boule de feu parce qu’il est un Feu dévorant.

Financièrement l’argent n’est plus une denrée rare. Dieu touche les cœurs pour moi. Des portes s’ouvrent dans mes affaires.

Je persévère avec la grâce de Dieu. Mais il convenait de rendre grâce à Dieu parce que comme aime dire Joyce Meyer, je ne suis pas encore arrivée mais je ne suis plus où j’étais.

Merci à Josiane pour son obéissance.  

Aimée


Retrouvez encore plus de témoignages sur la page des témoignages de ce site. Vous pouvez aussi envoyer ces témoignages à un proche, un parent, une connaissance… qui en a besoin. Vous aurez contribué à la libération d’une âme!
Je vous invite à donner au Seigneur l’opportunité de vous faire passer à une autre dimension afin de pouvoir vous également partager votre témoignage. Rejoignez-nous pour la prochaine session qui débute ce vendredi. Pour vous inscrire, veuillez cliquer ICI.


IMPORTANT
Le privilège de pouvoir avoir une relation avec Dieu est exclusivement réservé à ceux qui ont pris le ferme et sincère engagement d’accepter et de suivre Jésus. Si vous ne l’avez encore jamais fait, adressez-vous à Dieu en ces termes:

« Je crois Dieu que tu m’aimes et que tu es venu en chair sous la forme de Jésus Christ pour que je puisse changer de vie, entrer en relation avec toi et vivre la vraie vie, la vie éternelle.
Je n’en suis pas digne, mais dis seulement une parole et je serai acquitté(e)
Seigneur Jésus, je veux changer de vie, manifeste-toi, viens dans mon cœur, je te reçois maintenant comme mon maître et mon libérateur».

Si vous avez déclaré ces paroles du fond de votre cœur, à l’instant même où vous avez remis votre vie au Seigneur Jésus, la vérité de la parole de Dieu s’est accomplie pour votre destinée. Vous avez reçu Sa Vie Éternelle. Vous êtes sauvé et êtes entré dans un parcours inédit avec Dieu qui ne cessera jamais, mais transformera à jamais votre vie, comme cela a été le cas pour moi.
C’est avec assurance que vous pouvez désormais le solliciter pour toutes vos situations car il dit dans Sa Parole que : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé ». Jean 15 :7

Une pensée sur “J’étais fatiguée de ma vie et je n’avais pas un sou, aujourd’hui, je revis ! Témoignage d’Aimée”

  1. Je voudrais m’inscrire gratuitement à une formation pour la délivrance de la sorcellerie africaine familiale du côté paternel.

Laisser un commentaire