Serviteurs authentiques de Dieu ou comédiens dans l’église? Soyons vrais!

 

 

Permettez- moi aujourd’hui de déplorer un phénomène triste et désolant dans nos assemblées  à travers l’histoire d’un personnage imaginaire nommé « Dominique »
Il s’agit du témoignage du frère ou de la sœur qui travaille activement dans l’église sans jamais avoir compris le but du service. Les conséquences peuvent alors être désastreuses.

 

On ne peut servir Dieu de façon appropriée tant qu’on a pas compris qu’on est qu’un instrument entre les mains de Dieu, employé pour les intérêts de son Royaume « Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire » Luc 17, 10

 

On ne peut servir Dieu de façon appropriée tant qu’on a pas compris l’importance de le faire dans l’amour de Dieu et du prochain: « Supposons que j’aie le don de prophétie, que je comprenne tous les mystères et que je possède toute la connaissance ; supposons même que j’aie, dans toute sa plénitude, la foi qui peut transporter les montagnes : si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien ».1 Corinthiens 13, 2

 

On ne peut servir Dieu de façon appropriée tant qu’on a pas compris La valeur d’une âme aux yeux de Dieu: « De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent » Luc 15, 10 .

On ne peut servir Dieu de façon appropriée tant qu’on a pas restauré son âme (Libération de toute insécurité ou autre mauvaise obsession dans l’âme)
« Malheur à vous, conducteurs aveugles! qui dites: Si quelqu’un jure par le temple, ce n’est rien; mais, si quelqu’un jure par l’or du temple, il est engagé. »…Matthieu 23, 16

 

On ne peut servir Dieu de façon appropriée tant qu’on a pas compris que le but est l’avancement du Royaume « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » Matthieu 28, 19

 

On ne peut servir Dieu de façon appropriée tant qu’on a pas compris que le but n’est pas d’en tirer une gloire personnelle, ni d’être apprécié par la hiérarchie ou le pasteur de l’église mais de plaire à Dieu: « Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son oeuvre » Jean 4, 34

 

Tous ces mauvais motifs amènent le désordre dans l’église et poussent les serviteurs de Dieu à se détruire mutuellement. Mais le pire c’est l’idolâtrie qu’entraînent ces fausses motivations or la bible nous avertit à ce sujet« Ne devenez point idolâtres«  1 Cor 10, 7

 

Venons en donc à l’histoire du serviteur Dominique.

Dominique est tellement accroché au pasteur (pire qu’une sangsue), qu’il considère cet homme de Dieu comme sa chasse gardée personnelle.

Dominique a tellement peur de perdre son poste et sa position que toute personne qui s’approche du pasteur (et qui en plus à le « malheur » d’être appréciée par ce pasteur) se retrouve en danger. Cette personne sera systématiquement combattue, calomniée, discréditée auprès du pasteur par Dominique. Dominique a d’ailleurs déjà fait beaucoup de victimes dans l’église …

Dominique est habité par une peur panique de perdre son poste. D’ailleurs il délire souvent et manifeste des signes de paranoïa  vis-à-vis des autres frères.

 

A force d’élever son poste et sa position auprès du pasteur au dessus de tout Dominique a fini par sombrer dans l’ idolâtrie et par attrister sérieusement le Saint Esprit.

La raison pour laquelle ce sujet important et actuel est abordé aujourd’hui c’est que l’histoire de Dominique deviendra malheureusement celle de toute personne qui s’engage à servir Dieu sans en comprendre le but.
Toute personne qui veut servir Dieu doit absolument veiller à ne pas se tromper de but. Le cas de l’apôtre Paul est un exemple de la disposition d’esprit qui doit caractériser le serviteur selon le cœur de Dieu:

« Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu » Actes 20, 24

 

Comme nous pouvons le constater à travers ce passage, l’apôtre Paul ne faisait aucun cas de sa vie ni de ses intérêts personnels.

Puisse le Seigneur nous délivrer du « MOI » dans le service afin que il ne soit plus jamais question de « MA » renommée, « MON » poste élevé dans l’église, MON succès dans « MON » ministère, « MES » intérêts personnels, etc. mais des seuls intérêts de Dieu.

 

S’il y’a un combat à mener pour tout serviteur de Dieu, c’est celui qui vise à préserver l’agrément de Dieu. Servons Dieu avec désintéressement, amour, fidélité, humilité.

Quelque soit le niveau déjà atteint dans le ministère, demeurons humble et travaillons sans cesse pour manifester le cœur et le caractère de Christ

N’oublies jamais que Dieu est beaucoup plus important que ton pasteur ou ton poste dans l’église. C’est a lui seul qu’il faut s’accrocher.
Ce Dieu est patient mais sa patience a des limites. Si tu te reconnais en Dominique aujourd’hui, ressaisis-toi avant qu’il soit tard. Parce que tu n’es pas en train de servir Dieu mais de jouer une comédie…

 

Supplie Dieu de te révéler sa vision du service et de te délivrer afin que tu deviennes ce serviteur  agréable à Dieu, utile pour le Royaume et source de bénédiction et non d’affliction pour ses frères.

2 commentaires sur “Serviteurs authentiques de Dieu ou comédiens dans l’église? Soyons vrais!”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :