Pourquoi tant de Chrétiens affligés et déprimés?

homme dépassé2

Tout chrétien doit savoir ce qu’il a et ce qu’il est en Jésus. La vision que vous avez de vous détermine toute votre vie. Si vous ne savez pas qui vous êtes et ce que vous avez en vous, vous évoluerez au maximum à 50 pour cent de ce que doit normalement être votre vie d’enfant de Dieu. Cet article parle de deux choses capitales à intégrer pour un chrétien. Ces éléments constituent la fondation de la vie chrétienne.

Si vous avez soumis votre vie à la Seigneurie de Jésus Christ, Vous êtes un fils de Dieu et vous transportez sa vie, sa puissance à l’intérieur de vous. Vous avez été créé à l’image de Dieu.  La bible nous informe qu’à la création du premier homme, Dieu a insufflé un souffle de vie dans les narines:

  « Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant ».  Genèse 2, 7.

C’est par cet acte que Dieu est venu habiter en vous. C’est pour cela que 1 cor 3, 16 nous dit que nous sommes le temple du Dieu vivant :

« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? »

Dieu vit en vous. Vous ne devez  pas seulement en avoir l’information mais intégrer cette réalité. Vous n’êtes pas seulement  un ambassadeur, mais vous êtes une incarnation du Dieu vivant.  Vous êtes à l’image de Dieu.  Vous avez  sa nature, sa puissance, ses vertus. Mais tant que vous ne le réalisez pas, vous ne pourrez jamais jouir de la puissance qui réside en vous.

Vous devez également savoir que vous êtes de la lignée céleste.  Cessez de vous regarder comme un descendant de vos aïeux mais considérez-vous comme un descendant du royaume de Dieu. Certains chrétiens  ploient encore sous des jougs de malédiction. La cause en est  qu’ils se contentent d’avoir juste l’information que Dieu les a transportés dans le royaume du fils de son amour. Ces chrétiens ne se voient pas comme des membres de ce royaume.  Ils ne marchent pas dans la foi de ce qu’ils sont en réalité les enfants de Dieu par adoption et donc des frères de Jésus. C’est ce qui explique la présence de ces malédictions dans leurs vies. Parce que s’il est vrai que Dieu nous a fait des promesses, celles-ci s’obtiennent par le moyen de la foi. Vous n’êtes plus dans la lignée de votre famille mais vous êtes de la lignée céleste, la lignée de Christ.

Par ailleurs si vraiment vous croyez que Dieu vit en vous vous ne devez  envisager aucune affliction ou maladie dans votre vie. Car si on part du principe que Dieu vit en vous, Dieu peut-il être malade ? Peut-il être affligé ? Non logiquement! Mais pour pouvoir jouir de ces vertus divines en vous vous devez absolument marcher dans la foi de ce que vous transportez!

En général quand les gens font allusion à la saine doctrine ou au renoncement, ils pensent que le péché est la seule chose à laquelle le chrétien doit renoncer, mais en réalité le renoncement concerne également la nature ordinaire de l’homme car Dieu n’est pas un Dieu ordinaire.  Si Dieu est surnaturel, s’il habite en vous, vous êtes forcément surnaturel. Dieu est saint mais il est aussi surnaturel. La saine doctrine ne concerne pas que la sainteté, elle concerne aussi la démonstration de puissance, les signes et les prodiges:

 « Et ce sont ici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;  ils prendront des serpents; et quand ils auront bu quelque chose de mortel, cela ne leur nuira point; ils imposeront les mains aux infirmes, et ceux-ci se porteront bien ». Marc 16, 17

Où sont ces signes et ces prodiges promis par Dieu parmi les chrétiens de ce siècle? Ils sont quasiment absents ; parce que simplement nous marchons dans la chair, dans le naturel. Cessons de nous considérer comme des personnes ordinaires. C’est un péché aux yeux de Dieu, car s’il nous dit que lui le Dieu extraordinaire habite en nous et que nous nous persistons  à nous voir ordinaires nous commettons un péché qui se nomme « l’incrédulité ». Dieu déteste l’incrédulité.

A compter  d’aujourd’hui faites le nécessaire pour modifier la manière que vous aviez de vous voir. Donnez une chance à Dieu d’accomplir son plan dans votre vie.  En principe l’affliction n’est pas votre portion et si jamais vous devez passer par une affliction, vous devez dominez sur celle-ci à cause de la puissance qui habite en vous.

Saisissez-vous donc de la puissance qui vit en  vous et entrez dans votre héritage de chrétien!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :