Plusieurs chrétiens se plaignent de ne pas pouvoir sortir de la masturbation, la pornographie, le mensonge, la colère, les excès de table… Ils se disent complètement dominés par ces péchés et affirment être “emprisonnés” depuis des années. Le péché est-il vraiment plus fort qu’un enfant de Dieu ? Sinon comment fait-on pour sortir d’un vice chronique ? La Bible répond clairement à ces interrogations.

J’avais l’habitude de demander au Seigneur d’éloigner de ma vie une certaine occasion de chute, parce que je ne voulais pas m’exposer au péché sur la base de La Recommandation suivante:
« Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne » Matthieu 5, 29

En m’appuyant sur ce passage j’étais allée jusqu’à demander à Dieu de me priver d’une chose pourtant importante pour m’éviter de tomber dans le péché! Le Seigneur m’avait clairement répondu ceci: « Cette tentation n’est pas plus forte que toi ».
Cette Parole m’avait vraiment réconfortée, c’était une révélation et une délivrance pour moi et parce que je l’avais acceptée, l’occasion de chute n’avait plus jamais été un problème pour moi!

La plupart du temps, pour vivre sa délivrance on a juste besoin de recevoir et accepter Une Parole de Dieu.
À ce sujet justement, Le Seigneur nous dit ceci: « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est Fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation Il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter »
1 Corinthiens 10, 13

Vaincre le péché exige aussi et surtout de respecter la règle de mettre Dieu au centre de sa vie (Matthieu 22, 37) et de construire une communion avec Son Saint-Esprit selon Galates 5, 16:
« Je vous dis donc ceci : laissez le Saint-Esprit diriger votre vie, et vous n’obéirez pas aux désirs qui animent l’homme livré à lui-même ».

En effet, c’est Le Saint-Esprit qui nous donne la force et la capacité de triompher :
« Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par Mon Esprit, dit L’Eternel des armées ». Zacharie 4, 6

Dans La Bible, Jésus nous invite à utiliser les armes de la veille et de la prière pour pouvoir résister à la tentation :

« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible » Matthieu 26, 41

Dans un autre passage Il nous prévient que sans Lui nous ne pouvons rien faire :

« Demeurez en Moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en Moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi et en qui Je demeure porte beaucoup de fruit, car sans Moi vous ne pouvez rien faire » Jean 15, 4

L’apôtre Paul le confirme en Ephésiens 6, 10 en nous invitant à puiser notre force et notre capacité en Dieu :

« Au reste, fortifiez-vous dans Le Seigneur, et par Sa Force Toute-Puissante. Revêtez-vous de toutes Les Armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable ».

Notre force pour triompher du péché, des attaques du malin et demeurer ferme dans l’épreuve nous vient donc principalement du Saint-Esprit de Dieu en nous!


L’homme ou la femme qui est chroniquement coincé dans sa vie, qui ne met pas Dieu en premier et qui néglige sa communion avec Le Saint-Esprit se condamne tout seul à demeurer dans son problème chronique!

Il se prive par ailleurs de révélation et de discernement concernant sa situation.
Le passage d’1 Corinthiens 10, 13 nous dit clairement que Dieu ne permet pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces mais pouvez-vous accepter cette Parole ?
La Bible nous promet que « Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’Il a dit, ne le fera-t-Il pas ? Ce qu’Il a déclaré, ne l’exécutera-t Il pas? » Nombres 23, 19

Vous devrez donc arrêter de croire et affirmer que ce péché est plus fort que vous, surtout quand vous ne respectez pas la loi divine de La Communion avec Le Saint-Esprit ou de La Priorisation de Dieu.
En Ephésiens 5, 18 la Bible nous invite à nous remplir du Saint-Esprit :
« Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur »

Personne ne peut désobéir à Cette Parole et espérer dominer le péché parce que si vous ne vous remplissez pas du Saint-Esprit vous serez forcément rempli d’un esprit contraire qui vous rendra vulnérable ou qui vous poussera à pécher.



Vous avez été créé pour La Communion avec Dieu par Le Saint-Esprit et sans Cette Communion vous ne pourrez jamais fonctionner normalement dans votre vie spirituelle!


La vie spirituelle est semblable à un puzzle dont l’absence d’une « pièce » empêche sa construction.
La Priorisation de Dieu et La Communion avec Son Saint-Esprit sont 2 pièces maîtresses du « puzzle » de la vie spirituelle!

Quand Dieu dit en 1 Corinthiens 10, 13, qu’aucune tentation n’est plus forte que nous Il ne s’adresse pas à des païens mais à ses enfants en sachant qu’un enfant de Dieu normal est supposé avoir mis Dieu en premier et vivre dans la Communion avec Le Saint-Esprit.

Ce péché n’est donc pas plus fort que vous!

Imaginons, pour vous qui vous dites contrôlé et vaincu par un péché quelconque, qu’on vous menace avec une arme et qu’on vous dise: « Osez encore vous mettre en colère! » ou « Osez encore vous gaver! » (Pour le péché d’excès de table) ou « Osez encore commettre cette impudicité ! ».

Vous verrez que tout d’un coup, comme par enchantement, vous deviendrez subitement capable de résister à cette tentation et de vous abstenir de commettre ce péché !

Cela prouve bien que ce péché n’est pas plus fort que vous !
Le problème du péché est en réalité celui de l’absence ou de l’insuffisance de communion avec Le Saint-Esprit et du refus de mourir à soi.
La plupart du temps, au fond de lui-même, le pécheur chronique n’a pas trop envie d’endurer la frustration d’arrêter par exemple d’intimider les autres par sa colère, de cesser de se réfugier dans la nourriture en cédant aux excès de table, de se priver des plaisirs sensuels passagers en commettant l’impudicité etc.

Comment combattre le péché et vaincre la tentation?

Nous avons vu que pour vaincre la tentation Jésus recommande de veiller et de prier. « Veiller » ici signifie prendre ses dispositions pour éviter de se mettre en situation de commettre le péché.

Le Seigneur nous invite ensuite à avoir une vraie vie de prière en sachant que dans la prière il y’a la communion avec Le Saint-Esprit qui nous rend capable de dominer le péché.



Vous voulez sortir du péché ? Selon la recommandation de Jésus, devenez un homme de prière et de communion, remplissez-vous du Saint-Esprit, dédiez-vous entièrement à Dieu ! Faites de Lui Votre Héros, Votre Première Priorité, Le Centre de votre vie!


Plus Dieu va devenir important pour vous, plus Son Saint-Esprit va vous remplir et moins vous aurez envie de pécher et de l’offenser!
Eliminez également tous les points de contacts du péché – les choses ou les personnes qui peuvent le favoriser dans votre vie.
Affichez ce verset d’1 Corinthiens 10, 13 concernant la tentation sur votre mur et adressez-vous chaque jour à ce péché en lui disant “Tu n’es pas plus fort que moi mais Celui qui est en moi est Le Plus Fort”
Soyez prêt à souffrir, c’est à dire à endurer la douleur causée par le renoncement à ce péché!

Dans les moments de tentation, à chaque fois que vous recevez une suggestion de l’ennemi, faites comme Jésus lorsqu’Il fut tenté par le diable dans le désert. Opposez une Parole de Dieu à cette suggestion !

« Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s’étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

« Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet ; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.

Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient ». Matthieu 4, 1

Pour ceux qui sont sans cesse sujets à la tentation des péchés du corps, à chaque fois que la tentation arrive, n’hésitez à brandir 1 corinthiens 6, 12 en rappelant à l’ennemi que votre corps est Le Temple du Saint-Esprit !

« Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments ; et Dieu détruira l’un comme les autres. Mais le corps n’est pas pour l’impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps. Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance. Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d’une prostituée ? Loin de là ! Ne savez-vous pas que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle ? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.

Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu ».

Devant la tentation vous pouvez également commander à Satan en vous écriant avec foi « Arrière de moi Satan ! » ou « Le feu sur toi qui me parle dans ma pensée au Nom de Jésus » mais ne vous taisez jamais !

Ne laissez jamais la pensée mauvaise vous infiltrer sans rien faire !

Cet article m’a été inspiré à la suite du challenge “21 jours synchronisés avec Le Saint-Esprit qui se déroule actuellement dans l’école des passionnés de Dieu.
Le sujet est tellement important qu’en plus de l’avoir introduit dans la formation, j’ai décidé de réaliser un guide pratique pour aider les gens à entrer en communion avec Le Saint-Esprit. Le guide sera bientôt disponible en dehors du cours des passionnés de Dieu.

N’hésitez pas à vous inscrire en suivant CE LIEN.

En attendant, si nécessaire, arrêtez d’ignorer Le Glorieux et Précieux Saint-Esprit en vous, mais donnez-lui Sa Place de Soutien, de Coach, de Guide et permettez-Lui de devenir Votre Force et de vous élever au-dessus de toute montagne qui subsiste au-devant de vous !
Enfin ne l’oubliez surtout pas, ce péché n’est absolument pas plus fort que vous! 

IMPORTANT

Le privilège de pouvoir avoir une véritable relation avec Dieu est exclusivement réservé à ceux qui ont pris le ferme et sincère engagement d’accepter et de suivre Jésus. Si vous ne l’avez encore jamais fait, adressez-vous à Dieu en ces termes:

« Je crois Dieu que tu m’aimes et que tu es venu en chair sous la forme de Jésus Christ pour que je puisse changer de vie, entrer en relation avec toi et vivre la vraie vie, la vie éternelle.

Je n’en suis pas digne, mais dis seulement une parole et je serai acquitté(e)

Seigneur Jésus, je veux changer de vie, manifeste-toi, viens dans mon cœur, je te reçois maintenant comme mon maître et mon libérateur».

Si vous avez déclaré ces paroles du fond de votre cœur, à l’instant même où vous avez remis votre vie au Seigneur Jésus, la vérité de la parole de Dieu s’est accomplie pour votre destinée. Vous avez reçu Sa Vie Éternelle. Vous êtes sauvé et êtes entré dans un parcours inédit avec Dieu qui ne cessera jamais, mais transformera à jamais votre vie, comme cela a été le cas pour moi.

C’est avec assurance que vous pouvez désormais le solliciter pour toutes vos situations car il dit dans Sa Parole que : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé ». Jean 15 :7

c’est avec assurance que vous pouvez désormais le solliciter pour toutes vos situations car il dit dans Sa Parole que: « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé ». Jean 15:7

7 pensées sur “Péché chronique, comment en sortir? – L’antidote biblique”

  1. Shalom shalom maman, je viens de le télécharger, par la grâce de Dieu je prendrai le temps de bien lire, que le St esprit continue de vous utiliser pour la gloire de Dieu,

Laisser un commentaire