Elle n’a que 17 ans mais elle a tout misé sur le Seigneur pour sa libération. J’aime le caractère méthodique avec lequel elle décrit le processus de sa délivrance. Son cœur d’enfant y a été pour beaucoup parce que là où beaucoup d’adultes ont du mal à accepter La Parole elle y a cru et cela l’a conduite directement vers sa liberté ! Jésus n’avait-il pas dit : « laissez venir à moi les petits enfants, et ne les empêchez point ; car le Royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent ». (Matthieu 19, 14) Ma prière est que Le Seigneur utilise le témoignage de cette adolescence pour communiquer une leçon de persévérance à tous ceux qui en ont besoin.


Bonjour, je m’appelle Mathilde, j’ai 17 ans et cela fait quelques temps que le Seigneur m’avait mis à cœur de témoigner de ce qu’Il a fait pour moi. En tant que chrétienne engagée, cela me semblait important de témoigner de ce que Dieu a fait dans ma vie. Mon but n’est pas de vous convaincre mais plutôt de vous raconter mon histoire, comment le Seigneur m’a ramenée à Lui. Je sais que Dieu est Vivant car ce que je vais vous raconter, je l’ai vraiment expérimenté et vécu.

Cela faisait longtemps que j’avais accepté que Jésus était Mon Sauveur car je croyais en ce qu’Il avait fait pour moi à la croix mais j’ignorais totalement qu’on pouvait vivre de la manière dont j’essaie de vivre aujourd’hui c’est à dire obéir à chaque Parole de La Bible.

J’étais au collège, je ne priais pratiquement pas et je n’allais plus du tout à l’église. Je n’avais donc pas de vraie relation avec Dieu mais je croyais en Lui. Je ne me comportais pas bien, je n’allais jamais jusqu’à fumer, boire de de l’alcool ou me droguer… mais j’étais très insolente, j’avais un mauvais caractère et j’étais toujours de mauvaise humeur.

Après une dispute, Je m’étais séparée de mon groupe d’amies du collège. Arrivée au lycée, je pensais faire de nouvelles connaissances. Mais dans ce nouvel établissement mes camarades de classe et particulièrement un groupe de filles ne m’appréciaient pas. Elles parlaient mal de moi et se fichaient pas mal si j’entendais ou non, elles me lançaient des boulettes de papier ou de gomme et moi je ne disais rien sans doute par peur ou parce que je ne voulais pas provoquer de dispute. Je précise que j’aimais un garçon extérieur à ma classe qui m’avait repoussé et cela m’avait aussi touché.

Je me sentais seule. J’avais commencé à avoir peur d’aller en cours et à détester ma classe mais j’évitais de sécher les cours.

Cette situation avait duré un trimestre entier donc à peu près 4 mois et demi jusqu’à ce que je tombe dans une dépression. Un jour mes nerfs ont lâché et J’ai pleuré devant mes parents alors que je ne le voulais pas.

A cette époque j’avais 15 ans. Je me sentais tellement seule que j’avais commencé à me confier en Dieu en lui est expliquant ma situation et à quel point c’était dur pour moi. C’est comme si cette première dépression m’avait ramenée directement à Dieu par la prière. J’ai remarqué qu’Il agit lorsque nous sommes vraiment au plus bas et je crois qu’Il le fait justement pour nous prouver Sa Puissance.

L’année d’après, alors que j’étais en 1ère, dès la rentrée, presque toute la classe était au courant et parlait de l’histoire du garçon qui m’avait repoussée. Là aussi Je n’étais pas très à l’aise et je comprenais que la majorité des filles de la classe ne m’aimait pas. Je m’entendais assez bien avec les garçons mais quelques temps après j’avais appris qu’ils parlaient aussi de moi, particulièrement de mon caractère impulsif.

En effet, je suis très impulsive à la base et la dépression n’avait fait qu’aggraver cette impulsivité parce que je gardais tous mes sentiments négatifs à l’intérieur de moi (peur, stress, sentiment de rejet qui avaient entraîné un manque d’assurance). J’étais constamment négative pour tout et cela m’empêchait d’exprimer correctement à mes amis ce que je ressentais. Cette dépression m’avait donc rendue beaucoup plus irritable.

Mon année de première avait donc été cauchemardesque pour moi tout simplement parce que j’étais retombée en dépression et que cela avait duré une année entière.

Quand j’allais en cours j’étais constamment stressée et je n’arrivais pas à réfléchir comme il le fallait. Ce stress s’était transformé en angoisse et l’angoisse avait tourné en une dépression qui me faisait tout voir en noir.

Dans cette classe je ne me sentais pas vraiment acceptée ni aimée et le fait de me dire que j’allais l’avoir pendant 2 ans m’effrayait car je ne savais pas quoi faire parce qu’on nous avait annoncé que nous allions avoir la même classe en première et en terminale.

Mes camarades étaient à l’aise dans la classe mais moi j’étais toujours de côté pendant que les autres parlaient dans mon dos. Je me demandais comment j’allais faire pour pouvoir garder cette même classe infernale pendant ces 2 années où je devais passer mon bac et où j’étais censée être le plus concentrée possible. Je me sentais malchanceuse que cette situation tombe pendant les années de BAC.

J’étais donc oppressée par cette situation, je me sentais mal et pas du tout à ma place. A un moment, j’avais commencé à me demander à quoi cela servait d’aller au lycée alors que je ne savais même pas ce que je voulais faire plus tard et que rien ne m’intéressait. Je trouvais que ma vie n’avait plus de sens, je me sentais très seule. J’avais quand même deux amies à qui je me confiais et je les remercie d’avoir été là mais même en me confiant à ces amies je me sentais mal de l’intérieur. Parfois quand je devais faire mes devoirs j’avais l’impression d’être à l’école et cela me stressait beaucoup.

Tout ceci a duré une année, durant laquelle je n’avais pas cessé de raconter au Seigneur tout ce qui m’arrivait, je pleurais, et j’étais comme dans un cercle vicieux Je me disais : « Je ne veux plus aller au lycée mais je dois avoir mon BAC pour espérer un jour avoir un travail, c’est ma vie qui en dépend… »

Il fallait que je travaille sauf que j’étais tellement stressée et angoissée que je ne faisais pas du travail de qualité et je me sentais comme prisonnière. Finalement l’année s’est écoulée, j’ai passé mes épreuves et je les ai réussies.

Pendant les vacances de juillet-août 2019, au début du mois j’étais encore mal, je me sentais très seule. Je passais mes journées dans mon lit en recherchant des vidéos qui pourraient peut-être me divertir, regarder des films …mais à côté de ça je suivais la chaîne YouTube de Josiane qui fait des vidéos pour nous aider dans notre marche avec le Seigneur.

Au bout d’un moment dans une de ses vidéos elle a parlé d’une formation pour les passionnés de Dieu et j’hésitais un peu à la faire parce qu’il fallait s’inscrire et faire la démarche et je ne savais pas si je voulais vraiment le faire mais finalement je m’étais décidée.

J’avais donc commencé la formation qui est gratuite si on est étudiant, si on n’est pas encore majeur.

Dans la formation Josiane nous explique ce que c’est qu’être né de nouveau (le fait d’accepter Christ comme notre Sauveur et Seigneur), quelle est notre identité en Christ etc. Elle explique aussi toutes les étapes que l’on doit suivre pour devenir passionné de Dieu.

Quand j’ai commencé à méditer sur tout ce qu’elle disait (ce qu’elle disait provenait de La Parole de Dieu) eh bien je me suis posée. A ce moment, je ressentais encore le stress en moi car ma dépression avait duré longtemps. Elle m’avait même causé plusieurs douleurs physiques mais quand je me suis posée et que j’ai commencé à me lever tôt pour travailler les cours de la formation et prier Dieu pour qu’Il m’aide dans cette étude, petit à petit j’ai commencé à guérir de l’intérieur. Je dis petit à petit parce que je crois qu’il faut prendre son temps si l’on veut guérir et j‘ai donc dû investir du temps.

Quand j’ai su et pris conscience (car il y a une différence entre les deux) que Dieu m’aimait et que l’avis des gens n’avait pas d’importance, j’ai commencé à me remettre progressivement de mon état dépressif. Au début j’avais entendu La Parole mais je n’en étais convaincue, conséquence : rien ne changeait vraiment.

Pour que La Parole de Dieu me guérisse et il a fallu que j’en fasse une VÉRITÉ et que je demande à Dieu de me donner un cœur qui reçoit Sa Parole comme Il veut que je la reçoive et ainsi petit à petit je voyais le changement.

Si vous êtes en dépression ou à peu près dans la même situation où je me trouvais vous pouvez essayer de faire ce que j’ai fait et vous verrez Le Seigneur changer votre vie car c’est grâce à Ses Paroles que j’ai pu guérir et aussi avec le TEMPS et la PRIERE. Jai dû avoir de la volonté car à cause de cette dépression je n’avais absolument aucune motivation et j’étais devenue paresseuse.

J’avais commencé cette formation vers le 15/16 juillet 2019 et c’est également à ces dates que je suis véritablement née de nouveau.

Pour en revenir au sujet, comme je suis née de nouveau en juillet et que à ma rentrée de terminale j’étais toujours avec cette même classe, j’avais dû apprendre à laisser tomber la rancune et l’amertume comme Dieu me le demandait. D’ailleurs même pendant la période de dépression je priais pour les personnes de ma classe qui me faisaient souffrir car la bible me l’exige.

D’ailleurs si je ne l’avais pas fait peut-être que j’aurais encore de mauvaises relations avec ces personnes aujourd’hui mais ce n’est plus le cas. Parce qu’en 1ere j’ai commencé à lire la bible et c’est par la suite que j’ai su qu’il fallait la méditer. Je prenais donc du temps avec les versets et par la suite j’ai appris qu’il fallait étudier la bible et ne pas simplement la lire.

J’avais donc commencé à étudier la bible jour et nuit.

Depuis cette formation et les nombreuses prières que j’avaient faites je vais très bien. J’avais prié pendant un an pour cette délivrance et elle est finalement venue pendant les grandes vacances.

 J’étais donc très contente de voir et réaliser à quel point Dieu avait été Fidèle envers moi et comment Il l’est encore aujourd’hui dans les petites choses de la vie. Je remercie Dieu de m’avoir libérée de la dépression et de m’avoir conduit vers la sœur Josiane et cette formation.

Pendant ma dépression j’avais un manque d’assurance, je me comparais sans cesse aux autres, je ne connaissais pas ma valeur mais quand j’ai appris que ma valeur était en Christ et que j’ai commencé à l’accepter, ma situation a changé progressivement.

Je crois vraiment que la Parole de Dieu peut guérir n’importe qui si la personne croit et y investit du temps et si elle prie sans se relâcher

Je le crois car j’ai la foi et je l’ai également expérimenté dans ma propre vie, j’ai vu moi-même le changement.

J’ai découvert une autre sœur en Christ dont j’écoute beaucoup les vidéos car elle enseigne, encourage, motive avec humour. J’apprécie ce que j’apprends sur Dieu avec ses vidéos qui aident dans tous les domaines ; il s’agit de la sœur Joyce Meyer. Vous pouvez rechercher ses vidéos sur YouTube et j’espère que cela pourra vous aider comme cela m’aide en ce moment. 

Maintenant je me sens bien et j’ai pardonné à toutes ces filles, ces personnes de ma classe qui m’avaient fait souffrir pendant un an même si elles ne le savaient peut être pas.

Aujourd’hui nous sommes toujours dans la même classe et tout se passe bien. Nous parlons ensemble et rigolons alors que l’année précédente nous nous détestions. Je ne pensais pas que je pourrai m’entendre avec ces personnes mais j’ai lutté et je me suis débarrassée de toute la colère qui ne faisait que me rendre amère et qui accentuait encore plus ma dépression.

Je remercie le Seigneur car Il a entendu mes prières et il est vraiment FIDELE !

Il m’a libérée alors que je ne pensais pas que c’était possible. Je me disais qu’il fallait attendre que le lycée se termine pour que je sois délivrée mais c’est arrivé bien avant. 

Je suis toujours au lycée avec la même classe et tout se passe bien et c’est pour cela que je suis convaincue que Dieu EST GRAND et que mettre notre confiance en Lui est la meilleure chose que nous puissions faire car il peut changer n’importe quelle situation. Je suis certaine qu’il ne peut décevoir personne.

Quel que soit le temps que ça prend pour que vous soyez délivré je crois qu’il faut Lui faire confiance, il n’est jamais en retard.

Je vous remercie vraiment pour votre patience, merci d’avoir lu mon témoignage, j’espère que ça aidera des personnes dans le besoin et que cela vous prouvera que DIEU EST VIVANT et qu’Il est prêt à aider tous ceux qui invoquent Son Nom tout simplement parce qu’Il nous aime tous.

Je vous témoigne simplement de ce que j’ai vécu et que sans Lui à cette heure-ci je serai sans doute encore dans la dépression et qui sait ce qui me serait arrivé.

Il a changé ma situation et ma vie et c’est pour cela que je tenais vraiment à prendre mon courage à deux mains pour témoigner.

Je vous remercie d’avoir lu mon histoire. MERCI BEAUCOUP.

Mathilde

Donnez au Seigneur l’opportunité de vous faire passer à une autre dimension afin de pouvoir vous aussi partager votre témoignage. Inscrivez-vous à la session du 24 janvier prochain, veuillez cliquer ici.

Retrouvez encore plus de témoignages sur la page des témoignages de ce site.

Vous pouvez aussi envoyer ce témoignage à un proche, un parent, une connaissance… qui en a besoin. Vous aurez contribué à la libération d’une âme.

IMPORTANT

Le privilège de pouvoir avoir une relation avec Dieu est exclusivement réservé à ceux qui ont pris le ferme et sincère engagement d’accepter et de suivre Jésus. Si vous ne l’avez encore jamais fait, adressez-vous à Dieu en ces termes:

« Je crois Dieu que tu m’aimes et que tu es venu en chair sous la forme de Jésus Christ pour que je puisse changer de vie, entrer en relation avec toi et vivre la vraie vie, la vie éternelle.

Je n’en suis pas digne, mais dis seulement une parole et je serai acquitté(e)

Seigneur Jésus, je veux changer de vie, manifeste-toi, viens dans mon cœur, je te reçois maintenant comme mon maître et mon libérateur».

Si vous avez déclaré ces paroles du fond de votre cœur, à l’instant même où vous avez remis votre vie au Seigneur Jésus, la vérité de la parole de Dieu s’est accomplie pour votre destinée. Vous avez reçu Sa Vie Éternelle. Vous êtes sauvé et êtes entré dans un parcours inédit avec Dieu qui ne cessera jamais, mais transformera à jamais votre vie, comme cela a été le cas pour moi.

C’est avec assurance que vous pouvez désormais le solliciter pour toutes vos situations car il dit dans Sa Parole que : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé ». Jean 15 :7

c’est avec assurance que vous pouvez désormais le solliciter pour toutes vos situations car il dit dans Sa Parole que: « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé ». Jean 15:7

9 pensées sur “Jésus m’a sortie de la dépression! Témoignage de Mathilde, une passionnée de Dieu!”

  1. Bonjour frère et soeur en JESUS je suis en afrique plus précisément au Gabon je vous assure je vis un tourment quotidien je souffre de manque de confiance en moi je suis colérique pour un rien je met dans tout mes etat je ne me reconaisreconnais plus besoin de vos conseils prier pour moi pour que je change j’ai vraiment envie de me mettre dans la parole de DIEU prier pour moi svp merci voici mon numéro whawhatsapp +24177382610 ARISTIDE tapoyoalexander@gmail.com

  2. C’est merveilleux ma soeur en christ !!! Josiane est la personne dont le seigneur utilise réellement ! Lorsque je me suis inscrit à l’école des passionnés de Dieu jnau découvert des merveilles de la part de Dieu et jusque présent je vie la victoire grâce aux enseignement qu’elle nous a fait de la part du seigneur. Je peux que déclarer pour que tu progresse de dimension en dimension dans ta vie spirituelle. Ne laisse pas à l’ennemi le diable te voler ta joie en te mettant dans la dépression. Car le seigneur nous dit dans Jean 10:10 : »l’ennemi ne vient que pour voler , tuer et détruire mais moi dit jésues je suis venu pour que les brebis aient la vie et qu’elle l’aie en abondance « le désir de christ est que ses brebis aient la vie..

Laisser un commentaire