Trouver un mari – 12 erreurs des célibataires qui les empêchent de se marier


Souvent, dans leur désir fougueux de se marier, les personnes célibataires commettent des erreurs. Ces erreurs ont pour conséquence de faire perdurer ou empirer leur situation. De l’idolâtrie au doute en passant par la distraction ou l’absence de prière, certaines attitudes peuvent soit favoriser ou desservir l’objectif de mariage.

 

1-Élever ton désir de mariage au dessus de ton désir de Dieu (Idolâtrie)

On parle d’idolâtrie quand le désir de mariage devient obsessionnel au point de prendre la place de Dieu. Tu dois veiller à ce que ni ton désir de mariage, ni aucun autre désir ne supplante jamais le désir de Dieu dans ton cœur. Il n’existe rien de mieux pour attrister le Saint Esprit.
Le cas normal si tu es chrétien, c’est que tu sois obsédé par Dieu. Toute autre obsession te met en désobéissance vis-à-vis du plus grand des commandements de Dieu, de la chose qui lui tient le plus à cœur: « Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.C’est le premier et le plus grand commandement » Matthieu 22, 37

Ne pas avoir Dieu pour priorité et lui demander au même moment de satisfaire un désir de mariage qui t’obsède est perçu par Dieu comme une infidélité. Imagine toi marié et que non seulement ton époux (se) aime une autre et qu’en plus il te demande de l’aider à conquérir cette autre femme!
C’est une grosse erreur de la part de celui qui souhaite obtenir la faveur de Dieu de ne rien faire pour satisfaire à son plus grand plus grand commandement. Dieu le considère d’ailleurs comme un adultère:
…Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Jaqcues 1, 3

Assure-toi de ne jamais être considéré comme un « adultère » par Dieu, cela pourrait bloquer ton exaucement.

2-Le doute

Dans Jacques 1, 5 on peut lire que « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. 
Douter de Dieu c’est lui manquer de respect. En général, on doute de quelqu’un quand on méconnaît ou sous-estime sa valeur ou sa capacité. Notre Dieu est le tout puissant. Tu dois impérativement croire que ton Dieu est assez puissant pour te susciter à tout moment un(e) époux (se). Il est Dieu et on ne peut se permettre de douter de lui!
Le pire c’est que celui ou celle qui doute finira par faire faire une bêtise. l’absence de confiance en Dieu crée le risque de tomber dans l’impudicité et de retourner à ton vomi.

 

3- Attente passive / absence de prière et de proclamation

Si tu es célibataire, pendant la période d’attente, tu dois prier et proclamer sans cesse; cela va te permettre d’être fort face à toutes les tentations. Tes prières doivent aussi avoir pour but de réclamer la révélation du Saint-Esprit (surtout en cas de célibat chronique). N’hésite pas à prendre des temps de jeûne. Personnellement plusieurs fois dans l’impasse, j’ai pris un temps de retraite dans le jeûne. A chaque fois, j’ai reçu des révélations et des directives précises de prières concernant ma situation. Prie en t’appuyant sur la parole de Dieu, prends autorité sur tout pouvoir qui ferait obstacle à ton mariage. Déclare et appelle ton mariage à l’existence chaque jour. Ne reste surtout pas passive. La parole de Dieu est claire en terme de recommandations de prière:

« Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces »Philippiens 4:6

« Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces »Colossiens 4:2

Priez sans cesse. 1 Thessaloniciens 5:17

 

4-Avoir des critères inutilement restrictifs, être distrait

Le fait d’avoir d’avoir des critères irréalistes dans sa recherche d’un conjoint est la principale cause de distraction. Par exemple: Tu ne peux pas vouloir absolument un partenaire de peau blanche alors que tu vis en Afrique. On entend parfois des choses du genre: « Je veux un médecin » ou encore  « Je veux un cuisinier parce que je déteste faire la cuisine ». Une amie m’a dit que pour qu’elle accepte un homme, il fallait absolument que sa mère soit morte. Elle ne voulait pas avoir de belle mère à gérer.

Se montrer trop exigent, c’est se compliquer la vie tout seul. Plusieurs jeunes filles sont passées à côté de leur bénédiction parce qu’elle n’avaient pas reconnu l’homme que Dieu leur avait envoyé. A l’origine de ce loupé, souvent cette extrême rigidité dans les critères. Cela arrive quand on s’est fait une idée trop précise ou idéale de son futur conjoint. Parfois l’homme que Dieu t’envoie est une sorte de « produit non fini » ou de « version brute » de l’idéal d’homme que tu recherches. Faute de discernement, plusieurs personnes ont manqué des opportunités directement envoyées par Dieu. Je considère personnellement que le seul critère inchangeable dans un choix de partenaire c’est la crainte de Dieu. Par ailleurs Dieu sait mieux que toi ce qu’il te faut. Tu as des envies, mais souvent, Dieu te donnera ce dont tu as besoin. Parfois il envoie un(e) fiancé(e) en version brute et si tu n’es pas connecté, tu ne le discerneras pas.

En ce qui me concerne personnellement, quand mon époux est venu à moi je ne l’avais pas du tout discerné. Son physique ne correspondait pas au schéma que je m’étais faite de mon futur époux. Par ailleurs sa situation professionnelle n’était pas stable. En plus il avait un défaut, notamment un challenge avec la colère.

Heureusement qu’il n’est pas du genre à se laisser décourager et avait insisté! Aujourd’hui je rends grâce à Dieu chaque jour pour l’époux aimant, le père responsable et surtout le passionné de Dieu qu’il est. Je reconnais aujourd’hui que c’est Dieu lui même qui l’avait sélectionné pour moi car il est exactement l’homme qu’il me fallait.

Un jour j’étais en voiture. J’attendais de pouvoir me garer et j’avais loupé une place de stationnement par distraction. J’avais dû attendre un peu plus pour pouvoir avoir une autre place. Ce jour, le Seigneur m’avait expliqué que de la même façon, quand une jeune fille rate une opportunité à cause de la distraction, elle n’a qu’à se reconnecter à Dieu. Ce dernier lui enverra alors une autre. Le seul inconvénient c’est qu’elle aura perdu du temps.

 

5- Se croire obligé de rester membre d’une église qui ne grandit pas. 

J’ai demandé à un frère d’un certain âge pourquoi il n’était pas marié. Il m’a répondu qu’il avait passé plus de 20 ans dans une église qui était remplie de couples mariés. Par ailleurs cette église visiblement ne grandissait pas beaucoup en nombre. C’est une grossière erreur de se croire condamné à rester attaché à une église. Dieu nous oblige à rester attaché à notre appel mais jamais à un mouvement religieux ni à un leader en particulier. Si tu es membre d’une église stérile, il y’a de fortes chances que ta vie soit également stérile. Si tu fais partie d’une église qui compte 50 membres depuis 20 ans, ton célibat chronique n’est que logique. Sens toi libre de changer de lieu de culte et après avoir prié, dirige toi vers l’endroit que le Seigneur te montrera.

 

6- Commencer à draguer des frères « pour accélérer le processus »

Une sœur en Christ ne doit jamais commettre l’erreur d’aller vers un frère. Selon l’ordre établi par Dieu, c’est l’homme qui va vers la femme et pas l’inverse. Une jeune fille qui aborde un frère sera vite perçue comme une désespérée. Elle fera peur au frère qui pensera à l’existence d’un « vice caché » chez la sœur. Peu importe ton niveau de désespoir, ne te brade pas. En effet, même si ta drague fonctionne, ce futur époux que tu auras courtisé ne te valorisera pas. Personne ne valorise une chose qui ne lui coûte rien. Si jamais un frère t’intéresse, tu peux toujours prier. Tu peux aussi te présenter à lui autrement qu’en lui avouant tes sentiments. Tu peux sympathiser avec lui en priant et si Dieu est d’accord, il favorisera les choses.

 

7-Tricher en faisant des détours dans le monde (Impudicité)

Souvent après une longue attente, certains repartent pour un temps dans le monde. Le but est souvent de « tâter le terrain ». Ils s’engagent dans des relations impudiques pour voir si ça peut fonctionner. C’est un piège. Cela aura pour conséquence de rompre ta communion avec Dieu et d’ouvrir la porte au diable et ta situation sera pire. C’est également un gros risque de se marier avec un homme ou une femme qui ne connaît pas Dieu: « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle? » Cela te conduira vers une vie de combats sans fin.

 

8-Privilégier la voix des hommes à celle du Saint Esprit

Parmi les personnes qui t’entourent il existe 2 catégories dont tu dois te méfier:
*Celles qui veulent te pousser à épouser quelqu’un que tu ne dois surtout pas épouser
*Celles qui te découragent d’épouser l’homme ou la femme de ta vie

Quand on est dans une période de recherche, d’attente ou de choix, la voix à privilégier est celle du Saint-Esprit.

Au moment de me fiancer avec mon époux, il y’avait eu tellement d’oppositions que n’eurent été sa détermination et « ma têtutesse », notre union ne se serait jamais faite! Les deux seules personnes qui doivent  te fixer concernant le choix de ton futur conjoint c’est le Saint Esprit et toi-même. Parce que c’est toi (et pas tes nombreux conseillers) qui va vivre avec la personne. Par ailleurs Dieu est la seule personne qui sait ce qu’il te faut. Privilégier la voix des hommes peut te faire passer à côté de l’homme ou de la femme de ta vie. tu peux écouter les conseils des autres, mais le choix final t’appartient et se passe avec l’aide du Saint-Esprit.

 

9- S’isoler, vivre déconnecté des potentiels prétendants

Quand on veut sortir du célibat, on ne peut pas se permettre d’être renfermé ou effacé. C’est totalement illogique, incohérent. Le mariage est un objectif qui a ses contraintes, comme tous les autres objectifs de la vie. Tu es un cœur à prendre; il est donc essentiel de favoriser le contact avec le type de personnes que tu dois épouser. C’est une erreur de ne pas fréquenter d’église. Parce que le genre de personnes que Dieu souhaite que tu épouses se trouve dans les église vivantes. C’est aussi manquer de sagesse de fréquenter une église et de ne rien faire pour s’intégrer.  Tu dois non seulement t’intégrer mais aussi te faire remarquer par ton sens du service et ton extrême sympathie. Montre-toi sociable, communicative, serviable… Pour un célibataire qui veut se marier, vivre dans l’effacement et déconnecté des autres c’est comme garder sa voiture dans son garage alors qu’on a l’intention de la vendre.

 

10- Etre physiquement neutre, passer inaperçu 

Tu ne dois pas passer inaperçu et encore moins négliger ton apparence. On parle d’un célibataire qui a probablement dépassé l’âge moyen de se marier? Ta présence ne doit pas être égale à ton absence, mais tu dois te distinguer  moralement comme physiquement. Cela se traduit par une hygiène parfaite, des soins du corps et des cheveux, des ongles impeccables… Distingue-toi par une mise extrêmement soignée. Mets toutes les chances de ton côté. Même ton parfum doit se remarquer. Tu dois être belle (en restant décente bien sûr). Parce que la première chose que ton fiancé verra sera ton apparence physique. Si tu es fade, insignifiante, invisible, cela ne joue pas en ta faveur.

 

11- S’habiller comme une femme déjà « prise »

Je le reprécise, avant de s’intéresser à ton moral, ton futur partenaire commencera par ton apparence . Tu dois bannir tout ce qui pourrait faire croire que tu es déjà « prise ». Concernant certaines sœurs, Il m’est arrivé de tomber des nues quand on m’a appris qu’elles étaient célibataires.  Évite d’avoir un style vieillissant. Il n’est pas forcément question d’adopter un look trop jeune si tu as 45 ans , mais essaie  de te mettre entre les deux. Ne te vieillis surtout pas, privilégie un look de  jeune femme.

 

12- Se « réveiller » tard. (Personnellement, j’ai commencé à aspirer et prier pour mon mariage juste après mon BAC)

L’erreur de beaucoup de jeunes filles c’est de vouloir finir toutes leurs études, trouver un boulot, accomplir tous leurs autres projets avant de commencer à prier ou s’intéresser au mariage.
Je m’adresse à celles des jeunes célibataires qui liront cet article. Même si tu es encore très jeune tu dois déjà prier pour ton mariage. De la même façon que tu pries pour réussir ton orientation professionnelle, pour ta carrière, de cette même façon tu dois remettre ton futur mariage entre les mains de Dieu. N’attends pas forcément de devenir chef d’entreprise.  Anticipe, pense à confier tous les domaines de ta vie au Seigneur. Il y’en a qui investissent toute leur énergie et leurs prières sur leur carrière. Les autres rêvassent et restent célibataires juste par manque de vision. Sois absolument équilibrée. Quand j’ai prié la première fois pour demander un mari à Dieu, je venais d’avoir mon BAC.

Si tu te reconnais quelque part dans ce texte, corrige ce qui a besoin de l’être. Prends le temps de travailler à l’accomplissement de ce projet de mariage. Egalement, ne te relâche pas dans la prière et je te promets le Seigneur finira par rémunérer tes efforts.

 

*IMPORTANT

Pour changer complètement tes circonstances et accéder à la vraie vie, celle qui n’a pas de fin, si tu ne l’as encore jamais fait, adresse-toi à Dieu en ces termes:

« Je crois Dieu que tu m’aimes et que tu es venu en chair sous la forme de Jésus Christ pour que je puisse changer de vie, entrer en relation avec toi et vivre la vraie vie, la vie éternelle.

Je n’en suis pas digne, mais dis seulement une parole et je serai acquitté(e)

Seigneur Jésus, je veux changer de vie, manifestes-toi, viens dans mon cœur, je te reçois maintenant comme mon maître et mon libérateur».

 

Si vous avez déclaré ces paroles du fond de votre cœur, à l’instant même où vous avez remis votre vie au seigneur Jésus, la vérité de la parole de Dieu s’est accomplie dans votre vie. Vous avez reçu sa vie éternelle. Vous êtes sauvé et êtes entré dans un parcours inédit  avec Dieu qui ne cessera jamais, mais transformera à jamais votre vie.

C’est avec assurance que vous pouvez désormais le solliciter pour toutes vos situations car il dit dans sa parole que: « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé ». Jean 15:7

Retrouvez-moi sur Facebook, cliquez ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :