2 attitudes à adopter pour une prière puissante

Prière effcace
Dieu nous promet la paix et le bonheur au cours de notre vie, « Car moi je connais les pensées que je pense à votre égard, dit l’Éternel, pensées de paix et non de mal, pour vous donner un avenir et une espérance ». (Jérémie 29,11).  Souvent malheureusement nous vivons le contraire de ce qui a été prévu. Certaines attitudes favorisent l’exaucement des prières:

 

I-Prier en étant conscient du niveau de grandeur de Dieu

Quand on prie, quel que soit le sujet de prière, il est capital d’avoir à l’esprit l’immensité de la grandeur de Dieu. Le niveau de grandeur ou de puissance qu’on attribue à Dieu quand on prie détermine la puissance de cette prière. Des fois notre dialogue avec Dieu se résume à un dialogue de sourds, pour la simple raison que nous n’évoluons pas sur la même longueur d’onde que Dieu. Parfois quand on se trouve dans un souterrain, un métro ou un tunnel par exemple, on a du mal à communiquer par téléphone avec les autres. Pour y arriver, il faut changer de niveau afin de  retrouver le réseau téléphonique. Le principe est également le même pour toute communication avec Dieu. Pour se se mettre sur la même longueur d’onde que Dieu il faut se rapprocher de lui. Le rapprochement ici n’est pas physique; il s’agit de se rapprocher de Dieu, du point de vue de la perception qu’on a de lui, le voir tel qu’il se voit. C’est à dire l’aborder avec toute la révérence, l’honneur qui lui est  dû. « Louez-L‘Éternel! Louez-Le selon l’immensité de Sa grandeur ! » ps 150,1

Les psaumes 24,29, 46, 47, 63,661-8, 93, 95,97, 99, 113, 111, 138 initient à adorer Dieu selon l’immensité de sa grandeur.

 

Dieu a de la considération pour lui-même. L’exigence de Dieu vis-à-vis de nous de le considérer selon l’immensité de sa grandeur n’est pas une option mais un « must ». La plupart du temps, pour obtenir quoi que ce soit de Dieu, il exigera de vous que vous soyez sur la même longueur d’onde que lui. Il veut que vous sachiez à qui vous vous adressez.  Réaliser l’immensité de la grandeur de Dieu est une manière de s’élever à son niveau. Cette attitude vous mettra donc dans toutes les conditions pour vous connecter à sa puissance et le voir agir. 

 J’ai été touchée par l’histoire d’une femme qui a  obtenu son miracle après 40 ans de stérilité.

La sœur a vu sa prière exaucée après être entrée dans une dimension jamais atteinte auparavant avec Dieu, à la suite de nombreuses années de stérilité.

2-Prier avec assurance, en étant conscient de votre autorité

En plus de voir Dieu tel qu’ il est au moment où on prie, il faut savoir avec une ferme assurance ce qu’il a mis en vous.
Dieu est touché par l’assurance qu’il  perçoit dans votre cœur (la façon dont vous pensez) et non par vos larmes. « Or sans la foi, il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. » (Hébreux 11.6) .
Cette ferme assurance est bien entendu ce que la bible appelle la foi. C’est pour cela que Jésus disait toujours: « ta foi t’a sauvé » ou « qu’il en soit fait selon ta foi » au moment d’exaucer les demandes de guérison qui lui étaient adressées.
Arrêtez donc de crier sans cesse à Dieu mais changez votre disposition. Concentrez vos efforts à  travailler votre considération ou votre manière de voir les choses.
Demandez-lui de vous  ouvrir  les yeux au sujet de ce qu’il a mis en vous.

 

A ce sujet j’ai un puissant témoignage : Alors que je passais par une terrible période d’oppression je me suis adressée à Dieu en lui disant : « Seigneur ne vois-tu pas comment le diable se sert de ces personnes proches pour me rendre la vie impossible ? » Le Seigneur m’a répondu : Oui mais quelle est ton autorité par rapport à ces démons dont tu dis qu’ils te mènent la vie dure ? Cette question m’a remis les idées en place. Quelques jours plus tard j’ai entendu la même voix de Dieu me dire « Maintenant, révoltes toi et brises tes chaînes ! » Je suis alors entrée dans un puissant cycle de prières d’autorité et au bout de deux semaines, la montagne qui était devant moi depuis 7 ans s’est déplacée ! Simplement  parce que j’avais pris conscience de mon autorité.

 

Un autre exemple est celui de Moïse dans Exode 4, 2-5, dans un moment de doute et de panique quand Dieu l’a envoyé libérer le peuple d’Egypte :

« Moïse répondit, et dit : Voici, ils ne me croiront point, et ils n’écouteront point ma voix. Mais ils diront : L’Éternel ne t’est point apparu.
L’Éternel lui dit : Qu’y a-t-il dans ta main ? Il répondit : Une verge.

L’Éternel dit : Jette-la par terre. Il la jeta par terre, et elle devint un serpent. Moïse fuyait devant lui.

L’Éternel dit à Moïse : Étends ta main, et saisis-le par la queue. Il étendit la main et le saisit et le serpent redevint une verge dans sa main.

C’est là, dit l’Éternel, ce que tu feras, afin qu’ils croient que l’Éternel, le Dieu de leurs pères, t’est apparu, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob ».

 

Souvent Dieu reste silencieux parce il  veut vous pousser à prendre conscience de ce qu il a mis entre vos mains afin que vous puissiez vous en servir.
Cessez de négocier avec Satan. Ce dernier continue de vous embêter parce qu’ il sait que vous ignorez le degré de puissance que vous détenez en Jésus ainsi que votre position.
Le silence de Dieu veut donc souvent dire : « Changes de dimension » (Rejoins moi dans ma vision) et « Utilises ce que tu as entre les mains » (Sers toi de ton autorité).
Il vous reste donc une chose à faire: ouvrez vos yeux, réalisez ce que vous avez, révoltez-vous et brisez-vos chaînes!

 *Si cet article vous a touché, rejoignez nous sur Facebook en cliquant ICI.

14 commentaires sur “2 attitudes à adopter pour une prière puissante”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :