Délivrée de l’échec – Témoignage d’Odile, une passionnée de Dieu

Je voudrais m’arrêter ce matin et rendre gloire à Jésus, hier presque inexistant dans ma vie et aujourd’hui l’amour de ma vie, le sujet de mes louanges, de mes pleurs face au grand amour qu’il m’a donné de découvrir en lui.

Il y a 1 an je criais à Jésus de me sortir d’une relation difficile de 2 ans, chose qu’il fit miraculeusement car l’amour que je ressentais pour ce dernier disparut en une nuit, comme par magie. Mais peu de temps après
je me jetai encore dans les bras d’un autre lui chrétien, croyant que ce serait mieux, ce qui ne fut pas le cas. Malgré qu’il était croyant, le Seigneur me montrait une certaine tolérance du péché et de l’orgueil en lui ajouté au fait qu’il n’était pas vraiment impliqué dans la relation.

L’amertume reprit alors place dans mon cœur, aspirant mon énergie, je ne consacrais plus le temps que je voulais au Seigneur.

Ma soif du Seigneur grandissait cependant.

En décembre 2018, je décidai de faire le point. Pour cette année 2019 l’objectif était d’avoir mon témoignage. J’en avais marre d’être après l’amour vain des hommes qui ne comblait pas le vide de mon cœur.

Je décidai de m’inscrire à la 2ème session de formation des passionnés de Dieu, et le cours 4 (sur l’importance de mettre Dieu sur le trône de notre cœur) allait me faire basculer à jamais, J’avais pleuré et demandé pardon à mon Dieu, parce que je m’étais trompée de source d’amour. Le 20 janvier 2019 je quittais mon compagnon et mon église catholique pour ne m’accrocher qu’à Christ.

Je quittais mon église catholique, les statues et tout le reste me pesaient car je lisais la bible et voyais la vérité en plus des vidéos de Vie TV que je suivais depuis un an.

Pendant que je continuais la formation, je m’étais connectée à la plateforme d’ICC (j’habite Marseille). C’était le bon moment parce qu’avec la dynamique des 21 jours + 3 jours de jeûne, tous les jours et semaines aux cultes et prière, j’étais fortifiée, édifiée de jour en jour.

En France depuis 4 ans pour mes études et diplômée en 2017 d’un master 2, j’avais du mal à trouver un CDI et faire mon changement de statut. Toutes les voix me conseillaient depuis un an de retourner au Burkina Faso, mais je savais que c’est Dieu qui avait voulu que je vienne dans ce pays.

Dieu me fit la grâce d’obtenir un CDD pendant ce temps dans une banque. En Février une autre banque à Paris me contactait pour un CDI. J’avais passé un 1er entretien téléphonique, la directrice du centre d’affaires (3 ème en terme de résultats) était prête à me recruter sans entretien physique. J’avais sauté de joie, certaine que c’était bon, mais des jours après j’eu au final la RH qui m’annonça qu’une candidature interne avait été privilégiée. Je continuais à proclamer et prier mais plus rien; pas d’entretien, comme s’il y avait un blocage.

Alors je rentrai plus en profondeur dans la prière et le Seigneur me révéla en se servant de pasteur ONDO lors d’un culte d’ICC que mon exaucement était lié à celui de ma famille et qu’il fallait que je paie le prix. Je repris alors sous l’inspiration du Saint-Esprit un jeûne d’Esther et je proclamai que la fin de la captivité de ma vie et ma famille allait se faire avant fin Mars.

Le 22 mars à 17 h, alors que je finissais le boulot, un appel de la directrice d’un autre centre d’affaires (1 ère en termes de résultat du groupe) de la même banque me fixait un rendez-vous à la fois téléphonique et physique pour le 29 mars.

J’étais rentrée chez moi comme d’habitude je m’étais connectée comme d’habitude pour la prière et là le pasteur Ivan annonçait le séminaire spécial avec le pasteur Mamadou Karambiri le Week-end de mon entretien. Je n’en revenais pas, j’avais juste crié « c’est maintenant, c’est maintenant la fin de la captivité! ».

Le 29 mars je me rendis à Paris pour l’entretien, sauf que je n’étais plus la même personne, je connaissais mon identité en Christ. Je savais que l’Esprit de Jésus était avec moi, je marchais avec assurance. Arrivée dans cette entreprise, j’assistais à un spectacle et non à un entretien. La gloire de Dieu était là!

La dame perdait ses mots, je l’aidais même à finir ses phrases, Quand elle voulait me poser une question elle l’oubliait, le Saint Esprit lui-même choisissait les questions et je répondais avec une telle facilité, c’était extraordinaire. Elle m’avait fait visiter les locaux et le personnel alors qu’il y avait 18 autres candidatures en attente.

J’avais participé à mon séminaire sur place à Boissy Saint-Léger et j’étais revenue sur Marseille. Le mardi 2/04 j’étais retenue pour le CDI (mon CDD dans l’autre entreprise se terminait le 13/04)

Gloire à Dieu dans le nom de Jésus!

Je suis en train de déménager et waouh les choses sont allées toutes seules! J’ai eu mon logement en une semaine, j’ai trouvé un studio dans le 92 à bas prix. L’entreprise est prête à m’accompagner jusqu’à l’obtention de l’accord pour mon changement de statut (procédure dont la durée est d’au moins deux mois). Mais je crois que Jésus fera un miracle bientôt pour cela aussi, car il promet que ceux qui se confient en lui ne seront pas confondus. Mon dossier ne sera pas confondu dans le nom de Jésus ! Amen

La parole dit que toute chose concoure au bien de ceux qui aiment Dieu, le Seigneur me voulait dans un meilleur centre d’affaire, Dieu a utilisé la RH et la 1ère directrice pour appuyer ma candidature auprès de la 2ème alors qu’elles ne m’avaient jamais vu et le Saint Esprit a couronné le tout lors de l’entretien.

Je bénis mon papa, je bénis Jésus pour cette grâce, mais le plus important c’est qu’il m’a redonné une autre raison de vivre, son amour a tellement pris de place dans ma vie qu’à chaque fois que je suis dans la rue, je gagne des âmes à Christ en commençant par ma famille. Je ne prie même plus pour le mariage mais pour sa volonté celle de parler de lui au monde, d’être un vase, une bénédiction pour ma génération.

Je me dis que le monde doit connaître notre Jésus, il change des vies, il a changé ma vie…

Merci pour tout ce le Seigneur déverse dans nos vies à travers toi. Que Dieu lui-même soit ton rémunérateur dans le nom de Jésus !

  Soeur ODILE T.

Que toute la gloire de ce témoignage revienne au Seigneur Jésus Seul! 

Inscrivez-vous vous aussi à la Formation des passionnés de Dieu, cliquez ici et donnez ainsi au Seigneur l’opportunité de vous faire passer à une autre dimension afin de pouvoir vous aussi très prochainement partager votre témoignage!

Vous pouvez aussi envoyer ce témoignage à un proche, un parent, une connaissance… qui en a besoin. Vous aurez contribué à la libération d’une âme!

Pour retrouver plus de témoignages des passionnés de Dieu, veuillez 

cliquer ici

*IMPORTANT:

Pour changer complètement vos circonstances et accéder à la vraie vie, celle qui n’a pas de fin, si vous ne l’avez encore jamais fait, adressez-vous à Dieu en ces termes:

« Je crois Dieu que tu m’aimes et que tu es venu en chair sous la forme de Jésus Christ pour que je puisse changer de vie, entrer en relation avec toi et vivre la vraie vie, la vie éternelle.

Je n’en suis pas digne, mais dis seulement une parole et je serai acquitté(e)

Seigneur Jésus, je veux changer de vie, manifeste-toi, viens dans mon cœur, je te reçois maintenant comme mon maître et mon libérateur».

Si vous avez déclaré ces paroles du fond de votre cœur, à l’instant même où vous avez remis votre vie au Seigneur Jésus, la vérité de la parole de Dieu s’est accomplie pour votre destinée. Vous avez reçu Sa vie éternelle. Vous êtes sauvé et êtes entré dans un parcours inédit avec Dieu qui ne cessera jamais, mais transformera à jamais votre vie, comme cela a été le cas pour moi.

C’est avec assurance que vous pouvez désormais le solliciter pour toutes vos situations car Il dit dans sa parole que: « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé ». Jean 15:7

Commentaire sur “Délivrée de l’échec – Témoignage d’Odile, une passionnée de Dieu”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :